Le regroupement de prêts chez les fonctionnaires locataires

Le profil d’un fonctionnaire locataire

Lors d’un rachat de crédit, l’organisme bancaire distingue avant tout un particulier propriétaire de tout son bien immobilier. En règle générale, l’emprunteur locataire ne possède pas de bien immobilier qui peut servir de garantie hypothécaire.

Ainsi, le regroupement de crédit à la conso sera à sa disposition qui peut inclure la somme dédiée au nouveau financement. Le statut de fonctionnaire indique une source de sécurité fiable pour les établissements de prêts.

Par contre, cela ne garantit pas l’accord systématiquement pour toutes les demandes de financement. Cependant, cela reste toujours un atout majeur pour l’emprunteur et qui sera mis en considération lors de la présentation de la demande auprès de l’organisme de prêt.

Les offres de regroupement de crédit

Un particulier fonctionnaire locataire peut demander à tout moment le regroupement de tous ses crédits. Pour cela, une demande doit être établie avant de faire savoir non seulement les prêts concernés, mais également les prêts qui ne seront pas concernés dans l’opération.

Le but est de pouvoir mesurer la possibilité de remboursement du ménage et sa totalité, de manière à lui proposer un plan d’acquittement solide et durable.
Fournir les dossiers est l’étape majeure dans le rachat de prêt puisque toutes les infos utiles doivent être présentes. Ainsi, la faisabilité de la demande peut être remise en cause.

Les intérêts du regroupement de crédit pour un fonctionnaire locataire

Un emprunteur en location doit trouver dans le rachat de crédit toutes les possibilités de rééquilibrer son budget. L’opération doit lui permettre de rembourser ses dettes dans les meilleures conditions.

L’ajout d’une somme dédiée à un nouveau financement permet de réaliser un nouveau projet à court terme (biens de consommation, achat de voiture), mais également d’éviter la nouvelle accumulation de prêts pendant les mois après l’opération, ce qui permet à l’emprunteur d’éviter la spirale de surendettement.