Des astuces pour réduire les impôts

A l’approche de la date butoir pour le paiement des impôts, le fisc devient la hantise à laquelle personne n’échappe. Alors, c’est tout le monde qui s’interroge sur les dispositions qui permettraient potentiellement de réduire certaines charges fiscales et autres taxes.

A cet égard, il y a lieu de retenir de prime abord que, chaque année, de nouvelles dispositions réglementaires entrent en vigueur et permettent de réduire ou de contourner certains impôts, même si elles ne concernent pas directement la législation fiscale.

Pour cela, il est utile de suivre de près les changements qui s’opèrent dans les différents domaines, économique, financier ou autres. A présent, plusieurs astuces sont susceptibles d’être utilisées comme un moyen idéal pour réduire ses impôts.

En premier lieu, l’investissement immobilier est un créneau qui donne d’importantes opportunités de défiscalisation à travers, à titre d’exemple, l’engagement d’investissements dans des projets d’habitat durable ou le lancement de travaux visant à faire des économies d’énergie.

Globalement, il est nécessaire de savoir que toutes les initiatives qui s’inscrivent dans une démarche contribuant à la protection de l’environnement, la réduction des gaz à effet de serre et la promotion des énergies vertes sont soumises à des mesures permettant des abattements fiscaux importants.

Les principaux avantages fiscaux

Pour mieux cerner les avantages fiscaux qu’offre l’immobilier, il faut retenir que la loi Pinel, mise en application dans le sillage de la loi de Finances 2015, donne la possibilité de bénéficier de réductions fiscales importantes qui s’étalent sur une période de 6 à 9 ans, voire 12 ans dans certains cas, à la seule condition que le projet immobilier concerné doit être de la catégorie dite BBC (bâtiment de basse consommation énergétique).

Cependant, la loi dite Bouvard permet de bénéficier de réductions fiscales de l’ordre de 11%, alors qu’elle donne la possibilité de récupérer la TVA pour les propriétaires qui louent des logements meublés non professionnels.

C’est d’ailleurs une raison pour laquelle, depuis l’entrée en vigueur des mesures contenues dans ces deux lois, l’immobilier est devenu comme une valeur refuge par excellence. Les technologies numériques, faire des dons à des organisations dites d’intérêt général, le recrutement d’un salarié à domicile, l’engagement d’un plan d’épargne de retraite ou tout autre investissement dans le capital d’une Startup, PME ou autre fonds, sont des moyens efficaces pour réduire les créances dues au fisc.

L’investissement dans un Fonds d’investissement de proximité (FIP), par exemple, permet de réduire ses impôts de près de 20% des capitaux investis.

Lien utile : comment payer moins d’impôts – ais-immobilier.com